Accusations de corruption à la DAF : la DIC procède à des investigations

Des accusations gravissimes ont été portées sur des agents de la Direction de l’Automatisation du Fichier (DAF) par le Sénégalo-Suisse Aiman Steiner et sa soeur. Lesquels auraient déboursé la somme de 1 million francs Cfa en guise de « contrepartie » pour la confection de 2 pièces d’identité numériques. Mise au parfum du scandale, les éléments de la DIC n’ont pas mis du temps pour démarrer les auditions des agents de la DAF afin de tirer cette affaire au clair. Vraies ou fausses, mais la gravité des accusations fait froid au dos des citoyens Sénégalais qui ont droit à ce document dont rien ne justifie un quelconque frais pour en disposer