Macky à Bignona pour la première fois depuis…son élection

Macky Sall à Bignona, les raisons d’une visite presqu’inattendue

Le Président de la République Macky Sall est attendu à Bignona au courant de ce mois. Cette visite prévue le 19 Octobre suscite beaucoup d’intérêt de la part des populations qui n’attendaient presque pas le chef de l’Etat qui n’est jamais venu à Bignona depuis qu’il est à la tête du pays sauf de passage une fois sur le trajet Ziguinchor-Sédhiou. Mais qu’est-ce qui amène le Président de la République à Bignona alors qu’il était initialement annoncé dans la région mais à Ziguinchor d’abord en fin Septembre et aux dernières nouvelles il devait venir dans la capitale du sud en fin Octobre ?

En cherchant à savoir un peu plus sur les raisons de cette visite, il nous revient que le chef de l’Etat va procéder à la pose de la première pierre de certains ouvrages qui vont être réalisés. On peut citer la route nationale 4 (Sénoba-Ziguinchor-Mpack), la boucle des Kalounayes, la reprise de la première phase de la Boucle du Blouf qui sont tous des projets annoncés et dont les financements seraient déjà en place mais les travaux n’ont pas encore démarré. Le Président Macky Sall devrait également inaugurer des infrastructures sans plus de précisions mais certains pensent à la deuxième phase de la boucle du Blouf Baligore- Thionck Essyl déjà achevé, la route du sud entre autres.

Cependant, il faut noter que le chef de l’Etat viendra poser un acte fort à partir de Bignona. Dans son ambition pour un Sénégal meilleur contenue dans le PSE, le Président de la République avait alors mis en place un projet innovent à savoir le PUDC qui a révolutionner le monde rural dans plusieurs localités du pays. Pour aider la région sud du pays qui a connu un grand retard sur le plan économique notamment à cause de la trentaine d’année de conflit armé, le Président Sall avait alors décidé que le PUDC allait orienter sa 2ème phase plus sur la Casamance pour qu’avec les autres programmes comme le PUMA, la région méridionale puisse en fin rattraper son retard. Ainsi, le Président de la République va lancer la deuxième phase de cet ambitieux programme à partir de Bignona. C’est dire qu’au lendemain de cette date du 19 Octobre, beaucoup de choses devraient bouger dans la région naturelle de Casamance et dans le département de Bignona en particulier parce qu’étant une des zones les plus affectées par le conflit casamançais qui a déstabilisé à tout point du vue le tissu économique de cette partie du pays. Déjà, les responsables du PUDC sont à pied d’œuvre en rapport avec le commandement territorial et les autorités locales pour que ce rendez-vous inédit connaisse le succès escompté. Avec l’arrivée du PUDC, le Président Sall a là, une belle opportunité de prouver plus encore que la Casamance est bien au cœur du dispositif mise en place pour la relance de l’économie nationale.

Le chef de l’Etat est attendu sur plusieurs sujets notamment par les jeunes qui veulent des réponses sur leur insertion économique mais aussi sur des infrastructures comme le stade de Bignona, un vieux dossier qui fait polémique depuis des années. Il faut ajouter à cela la modernisation de la capitale départementale en termes d’infrastructures dont la voirie, PROMOVILLE annoncé n’ayant pas encore démarré. Le cas du quartier Tenghori Transgambienne qui souffre de son canal Sauvage mériterait des réponses de la part du chef de l’Etat quand on sait que la commune de Tenghori n’a pas les moyens de faire face à cette catastrophe naturelle.

A quelques mois de l’élection présidentielle et dans cette période de parrainage, les responsables départementaux de la mouvance présidentielle ont, eux aussi, du boulot à faire pour réussir le pari de la mobilisation pour rassurer leur candidat