Elisa Kane ou la Eudoxie Yao du Sénégal s’assume pleinement :  

«  Je suis bien dans ma peau en attendant d’avoir un mari pieux »

L’espace d’un moment, elle aura ravi la vedette au parterre de Vip retrouvés dans ce luxueux palace. Saluant à tour de bras, des selfies par là jusqu’ à mettre la main sur Elisa Kane. Il aura fallu un trésor d’ingéniosité pour lui arracher des mots et pas des moindres.

Je mesure 1,78 et j’ai 27 ans. Je suis célibataire, je suis commerçante et déléguée médicale.

Je vis avec mon père et j’ai un frère et une sœur. Ma mère est décédée. Je suis bien dans ma peau et je m’assume pleinement au moins, je suis différente des autres. Je suis une femme pudique et le fait d’avoir des incursions dans le show business ne m’autorise pas à faire certaines choses. Je ne vends pas mon corps et je ne mélange pas travail et vie affective puisque je suis musulmane et pratiquante.

Mon idéal d’homme est très simple, je crois en Dieu et j’irais avec la personne que Dieu aura choisie pour moi. Seulement, je préférerais me marier avec un homme profondément religieux, qui ait un gros cœur, compréhensif et qui m’aide aussi à m’assumer. Je sais que tôt ou tard, je quitterais le cocon familial pour rejoindre le foyer conjugal. Même si je suis un cœur à prendre, je ne ferais pas n’importe quoi. Je viens de rompre une relation et je persiste à dire que l’amour n’est pas un jeu. Mon rêve c’est d’avoir des enfants car j’ai beaucoup d’amour et d’affection à donner.

Un message, on ne peut plus clair ; aventuriers s’abstenir donc !