Défaut d’autorisation ou invités indésirables ? Pape Diouf fera son Sabar à tout prix

L’annulation du grand Béguë de Pape Diouf qui devrait couronner l’accueil des jet Setteuses de l’exhibitionnisme sur la toile, Eudoxie Yao et Diaba Sora au grand théâtre samedi dernier ne serait pas lié au décès de Bruno Diatta mais plutôt à l’absence de déclaration et d’autorisation de l’spectacle par ces organisateurs. CE pourquoi Pape Diouf a décidé de sacrifier à la demande d’autorisation et de jouer son specatcle de 6 prochain, n’en déplaisent aux censeurs et autre anti Eudoxie ;
Contrairement à ce pensent la plupart des Sénégalais, l’annulation du grand Sabar de Pape Diouf ne serait pas lié au décès du chef de protocole de la présidence de la République. Loin s’en faut. En effet, l’annulation est plutôt dû au défaut de déclaration et d’autorisation de sonorisation dont que les organisateurs de ce Bégüe ne se sont pas acquittés. Ce qui, en l’espèce n’a pas été fait. Dans les colonnes de l’Observateur, le préfet de Dakar indique que l’interdiction n’est pas liée, comme le prétendent d’aucuns, au décès de Bruno Diatta. L’autorité préfectorale a aussi précisé qu’il n’aurait reçu aucune consigne de la part du Chef de l’Exécutif dans ce sens. Suffisant pour comprendre que ce sont les organisateurs de l’spectacle qui n’ont pas rempli les critères leur permettant de tenir leur sabar. Donc, ils n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes et non à n’importe qui comme ils sont en train de le démontrer partout. Si aujourd’hui, le Bercy de Pape Diouf est menacé, c’est lui-même qui en est l’artisan. Car,il risquerait d’y aller sans déclaration d’autorisation.