Le premier ministre remet ABC, médiateur de la république à sa place

« Le mediateur de la république ne peut pas s’arroger des fonctions de controles des politiques publiques »cette déclaration a été faite par le premier ministre  lorsqu’il presidait la ceremonie de lancement du projet d’assainissement de Kaolack.vu sa reponse,Mahammed boun Abdala Dione n’a pas apprécie la dernière sortie de Alioune Badara Cissé ,Médiateur de la république sur la situation des populations rurales plus particulièrement dans le Fouta.

Le chef du gouvernement persiste et signe que :« Le gouvernement n’acceptera d’aucune institution ou autorité que ses pouvoirs et ses prérogatives soient malmenés. Je veux être clair avec le Médiateur : nous ne l’accepterons pas. Nous sommes certes en période de deuil. Mais, il nous faut aussi, en toute circonstance, revenir aux fondamentaux de la République. Justement, la perte de monsieur Bruno Diatta est quelque part une occasion pour nous de faire un peu d’introspection », a fait savoir Boun Dionne.

Rappelant que « le médiateur de République, créé par une loi ordinaire, n’est pas l’Assemblée nationale », le chef du gouvernement estime que celui-ci « ne peut s’arroger des fonctions de contrôle des politiques publiques ».

 

Le premier ministre de faire savoir au médiateur de la République « qu’il n’y a pas de Sénégalais à part. Nous sommes une nation unique et plurielle, rappelle le Premier ministre. Il est temps de rompre avec ces stratégies de propagation d’une déception qui n’existe que dans la tête de ceux qui poussent à cela. Je voudrais appeler à plus, j’allais dire de rigueur, dans la démarche. »