Alliance avec Idy : Aliou Sow refuse de laisser mentir

Le leader du MPD/Liggey a décidé, à quelque mois de la Présidentielle, de régler ses comptes avec ses détracteurs. Après Ousmane Sonko qui en a pris pour son grade, Aliou Sow a cru bon de préciser, à l’intention de ceux qui parlent d’une promesse d’alliance avec le Rewmi d’Idrissa Seck, qu’il n’a jamais donné sa parole.

“Je refuse de me taire et de laisser mentir. On me rapporte que quelques politiciens qui cherchent le pouvoir aussi me reprochent d’avoir parrainé le candidat Macky Sall. Pourquoi en souffrir mes chers ? J’ai appris à mieux connaitre les donneurs de leçons en découvrant que leurs jugements de valeur ne sont déterminés que par la proximité à leurs intérêts partisans ou l’éloignement à ces derniers par leurs interlocuteurs. J’en rigole et je poursuis mon chemin”, a-t-il dit avant d’ajouter : “Ceux qui parlent d’une supposée alliance avec Rewmi pérorent sur des choses qu’ils ne maîtrisent pas à défaut d’être simplement malhonnêtes”.

Ce qui l’a poussé à revenir sur les circonstances de son rapprochements d’avec le président du Conseil départemental de Thiès. En effet, révèle-t-il, leurs relations ont toujours été exécrables. Aussi, quand Idy est venu avec une forte délégation lui présenter ses condoléances à son domicile, a-t-il décidé, en reconnaissance de ce comportement fraternel hautement appréciable, de le traiter désormais en grand frère avec la courtoisie requise et même dans le domaine politique. Il dit lui avoir fait la promesse de lui rendre une visite de remerciements après son deuil. Aliou Sow indique par la suite qu’une délégation de Rewmi est venue lui rendre visite, à la veille des dernières législatives avec un message d’offre d’alliance. A l’en croire, il avait pris acte sans jamais prendre un engagement.