Aliou Sow descend Sonko: Il profite de sa surmédiatisation pour jeter le discrédit sur le pouvoir

Le leader du Mouvement patriotique pour le développement (MPD/Liggey) s’est prononcé sur l’occupation de l’espace médiatique par certains responsables. En effet, docteur Aliou Sow n’a pas mis de gants pour fustiger ce qu’il considère comme des manœuvres politiciennes qui consistent à faire des déballages, des révélations fracassantes pouvant même fragiliser les institutions de la République. A ce titre, il a nommément cité et sans ambages le président du Pastef Ousmane Sonko qui, selon lui, n’est pas à même de leur donner des leçons.
Mieux, ce membre du Haut conseil des collectivités territoriales ajoute :”Un candidat de parti ou de coalition qui ne jouit pas d’un électorat pour un poste à l’Assemblée nationale siège par-dessus tout au plus fort reste et qui se permet de faire des sorties incendiaires à travers une surmédiatisation pour jeter du discrédit au pouvoir en place après avoir été dans la fonction publique n’est pas crédible de se voir attribuer les destinées de ce pays”.
Sous ce rapport, précise Dakaractu, Aliou Sow a salué la mémoire de Bruno Diatta qui était entièrement dévoué au service de l’État et en silence. “L’État, c’est une tombe. Bruno Diatta doit inspirer tout le monde par son silence dont il a fait preuve en étant au plus sommet de la République” souligne-t-il.
Pour finir, l’ancien ministre sous l’ère Wade a invité les autorités à pendre toutes les mesures appropriées pour assainir l’espace médiatique.