Mahammed Boun Abdallah Dionne, un Pm efficace, discret et dévoué


S’il n’avait pas existé, le Président Macky Sall l’aurait sans doute créé. Car si celui-ci est Ingénieur en Pétrochimie, son Premier ministre, en place depuis le 6 Juillet 2014, est un Ingénieur sorti de l’Institut d’Informatique d’entreprise, devenu Ecole nationale supérieure d’informatique pour l’industrie et l’entreprise de la France.
Mahammed Boun Abdallah Dionne a bien d’autres parchemins, puisqu’ayant fait un 3ème Cycle en Economie internationale et globalisation, avec comme spécialité les politiques économiques et sociales, à l’Université de Grenoble.
Par le biais de la Banque mondiale, Dionne s’y connaît aussi en financement d’infrastructures et leur accès aux plus pauvres.
Ses compétences lui avaient valu une carrière fulgurante à Ibm France, à la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest ‘5bceao), dont il finit par être le Directeur, puis l’Onudi, dont il a été le Représentant pour l’Afrique et les pays les moins avancés au siège de l’Organisation des nations unies pour le développement industriel à Vienne.
Détaché par la Bceao auprès du Gouvernement du Sénégal, c’est pour son expertise que Macky Sall, à l’époque Premier ministre, fera de lui son Directeur de cabinet, de 2005 à 2007.
Devenu par la suite Président de l’Assemblée nationale, Macky Sall reconduira au même poste son discret et efficace homme de confiance et ami.
C’est le travail bien fait qui les a unis.
C’est donc en toute logique que plébiscité Président de la République que Macky Sall appelle à la Primature Dionne, qui a été banquier comme Abdoul Mbaye, premier sur ce fauteuil sous Macky, et fonctionnaire de l’Onu, comme Mimi Touré qu’il a relevée.
Premier ministre, il a donné corps et vie au Plan Sénégal émergent (Pse), qui tient tant à cœur son patron Macky, qui l’a conçu et mis sur la rampe.
C’est pour son efficacité et sa discrétion que son patron n’avait pas encore hésité à faire de Dionne la tête de liste de la Coalition Benno aux élections législatives du 30 Juillet 2017.
Il lui assura une majorité confortable à l’Assemblée nationale, avant de retourner au perchoir de la Primature, où il avait rendu sa démission, le temps de quelques heures, le 05 septembre 2017.
Technocrate jusqu’aux ongles, Boun Abdallah a vécu des épreuves dans la vie, qui font que rien ne peut plus l’ébranler.
Donner un de ses reins à un nécessiteux : Dionne l’a même fait.
C’est dire que l’homme est au-delà des biens périssables de ce monde. Pour lui, la vie est sacerdoce : « travailler, travailler et travailler » pour la communauté, telle est la devise de ce Premier ministre, qui entend faire réélire son  mentor sur la base d’un bilan positif indéniable.
C’est parce que donc qu’il est efficace, discret et dévoué au Président Macky Sall que le Pm Mahammed Boun Abdallah Dionne mérite bien un Visa de l’Excellence.

}