Elhadj O Diouf nostalgique du passé, devient négatif


Commentant le nul affiché contre l’équipe du Japon par celle du Sénégal, l’ancien international sénégalais Elhadj Diouf a soutenu que leur équipe de 2002, qui avait atteint les quarts de finale à la coupe du monde, est meilleure que celle qui participe présentement à la Coupe du monde en Russie. Elhadj est dépassé, parce que fixé  à une période révolue. Il se veut le meilleur joueur sénégalais de tous les temps. Un égoïsme qui fait qu’il ne peut qu’être négatif. Mais sa sortie ne pourra que motiver davantage les lions qu’il veut décourager.

}