Madické Niang répond à Sherpa: « Dieu m’a permis, très tôt d’avoir un métier »

L’ancien ministre, Madické Niang a réagi aux accusations de Sherpa et autre une organisation canadienne de lutte contre les biens mal acquis qui ont logé l’ancien ministre dans la « filière africaine de Québec ».

Lors d’une conférence sur l’Islam et la Paix, l’ancien ministre de la Justice a souligné que « Dieu lui a permis, très tôt d’avoir un métier. Et Dieu m’a gratifié de moyens qui me permettent d’acquérir un appartement de 80 millions ».

« Les gens savent que ce n’est pas par un gouvernement que je me suis fait. Par la grâce de Dieu, j’ai pu bénéficier de biens matériels… C’est difficile de parler de soi, mais mon premier immeuble réalisé en ville date de 1990. Donc, cet immeuble ne ressemble pas à un appartement de deux pièces pour étudiants » a-t-il soutenu dans Le Quotidien.

Sa déclaration fait suite aux accusations du site canadien  (tvanouvelles.Ca) que »Madické Niang a acheté son premier condo de la tour de 20 étages en 2006. Un investissement de plus de 130 millions F Cfa, sans hypothèque dont la valeur en 2017 était plus de 140 millions F Cfa. Puis dans le même centre-ville de Montréal, un investissement de 136 millions F Cfa en 2008« .

}