Khalifa Sall : « J’invite la Crei à enquêter sur mes avoirs »

Le procès de Khalifa Sall et Cie est ce lundi au 13e jour. À la barre, le maire de Dakar a invité la Crei à mener une enquête sur ses avoirs. Ce, souligne-t-il, pour prouver qu’il est « l’un des rares maires qui n’ont aucun lopin de terre dans la ville ».

Évoquant les accusations de détournement de deniers publics, le maire de Dakar à renvoyer le tribunal au rapport de l’Inspection générale d’État (Ige), qui « est clair » : « Il n’y a pas de détournement, il n’y a pas de corruption encore moins d’autres délits. J’ai été formaté par des gens qui ont le sens de l’État. »

Se tournant vers ses co-accusés dont il demandait la libération, Khalifa Sall jure : « Je peux attester qu’ils n’ont pris aucun franc. C’est pourquoi j’ai demandé qu’ils soient libérés. »

Actualités