Épinglé pour attouchements sur gamines de 5 et 10 ans, le maître coranique évoque la mort de sa mère comme excuse

A la Cité Aliou Sow, l’information en a surpris plus d’un. Donnant des cours à domicile, lemaître coranique Ousmane Manga en a profité pour faire des attouchements sexuels sur deux petites filles qui ont fini par le dénoncer après vigilantes observations de leur mère.
A.N., M.B., âgées respectivement de 5 et 10 ans recevaient leurs cours coraniques dans leur maison sis à la Cité Aliou Sow. Leur maître, OustazOusmane Manga, obsédé sexuel, leur proposait des bonbons et des biscuits pour après introduire ses doigts dans leurs parties intimes.

«Oustaz est gentil. Il m’achète desbonbons et des biscuits quand il vient à la maison», avance A.N. Sa grande soeur, M.B., de dire que le maître coranique «m’a dit de m’asseoir sur sa cuisse et il a mis son doigt là où je pisse».

Des suites de ces déclarations, la mère des jeunes filles les conduit à l’hôpital et les tests faits montrent effectivement des blessures dues à des attouchements. Le maître coranique ne niera pas lesdites accusations.

Pour se dédouaner, il parlera du décès récent de sa mère enmars 2017 et de la non présence de son père aux funérailles. Ecroué depuis à la police des Parcelles Assainies, OustazOusmane Manga a été déféré hier.