Mafia du porno au Sénégal : Le cerveau de la bande tombe

Une trentaine de personnes piégée et filmé nue et qui retrouvera ses images dans le site seneporno,c’était là l’oeuvre de Abdoul Thiam, un étudiant à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Redoutable cybercriminel, Abdoul Thiam en a fait voir de toutes les couleurs à ses victimes. Comme Fatou S ou Aissatou T., une trentaine d’autres personnes ont vu leur vie boule versée par ce jeune étudiant.

Les enquêteurs de la Division spéciale de lutte contre la cybercriminalité ont cuisiné Abdoul Thiam jusqu’à ce que ce dernier nomme Abdou Sall Cissé comme son complice, un autre étudiant.

En crée*ant de faux comptes de personnalités connues, Abdoul Thiam arrivait à duper ses victimes en leur promettant monts et merveilles. Le contact oué, il gagnait leur confiance et de là leur demandait de li envoyer des vidéos d’elles nues. Il s’empressera d’enregistrer la vidéo avant de la vendre au site qui a d’ailleurs commencé à produire des acteurs locaux.

Une vidéo était vendue entre 100.000 et 110.000 Fcfa et une certaine F. Ndiaye s’occupait de la paie. L propriétaire du site lui vit à l’étranger et a été déjà formellement identifié. Dans tous les cas, cette affaire est partie pour faire couler beaucoup d’encre, des journalistes de la presse en ligne étant sités dans l’enquête. A suivre donc…