Serigne Modou Bousso Dieng a marqué le Magal de Touba en bon Petit-fils de Bamba

Serigne Modou Bousso Dieng est le leader des jeunes marabouts. Mais il ne se contente pas seulement que de sa peau de prières, de son chapelet, d’un exemplaire du Saint Coran et des « Khassaïdes » de Bamba, son grand-père. Car, ce descendant du fondateur du Mouridisme a ses champs et ses « daaras ». Il est également un leader d’opinion, un acteur politique et de la société civile. C’est pour toutes ces casquettes que sa belle et agréable demeure de Touba a été envahie durant ce Magal par des fidèles, autorités, artistes et étrangers. A tous, il a gratifié de « Berndel » ; en immolant bœufs, chameaux et de la petite volaille. Tous ses convives sont restés jusqu’à la fin du pèlerinage, pour les plats copieux à gogo et parce qu’aussi Serigne Modou avait dit à la ronde qu’il ne voulait pas entendre ses hôtes lui demander le « ndiguël » de rentrer. Le comédien et animateur à Walf Radio Tv, Sadiogou, et sa « sœur » Thiaba ne diront pas le contraire. « Sa » s’était tellement gavé qu’il avait du mal à se lever pour regagner le véhicule conduit par Kandji.

}