Le Procureur Serigne Bassirou Gueye refuse la libération d’office de Khalifa Sall

Ce n’est pas encore le bout du tunnel pour Khalifa Sall. Alors que l’Assemblée nationale a ouvert une procédure de levée de son immunité parlementaire, ses avocats réclament sa libération d’office. Ce, afin de faire face à la Commission ad hoc de l’hémicycle dirigée par le député Seydou Diouf.

Mais cette libération d’office semble ne pas agréer et le parquet de Dakar et l’Agent judiciaire de l’Etat (Aje). Car dans le journalLibérationde ce mardi, nos confrères renseignent que le maître des poursuites (le Procureur) et l’avocat de l’Etat, ont opposé un niet catégorique.

En effet, saisi pour observation, l’Aje qui s’est constitué partie civile dans cette affaire, s’est opposé à la demande de libération d’office du Maire de Dakar en prison depuis le 7 mars dernier dans le cadre de l’affaire de la Caisse d’avance de Dakar. Même posture avanceLibération,du côté du parquet. La balle reste désormais, au magistrat-instructeur à qui, revient le dernier mot, fait savoirLibération.

Les choses se compliquent davantage pour Khalifa Sall !