HOMME DE L’ANNEE 2016 / Mamadou Gningue DG ITECOM : Entre style de management et éthique politique

HOMME DE L’ANNEE 2016 / Mamadou Gningue DG ITECOM : Entre style de management et éthique politique

- in ACTUALITES, H
0

Un professeur …supérieur

Ni star, ni célébrité, mais scientifique dévoué à l’enseignement supérieur et à la formation, Mamadou Gningue développe un style managérial qui a fini de positionner ITECOM, dont il assure la direction générale, en tête des instituts de formation crédibles et reconnus sur le plan national et international. Notre homme de l’année porte aussi le manteau politique mais ne boxe pas dans la même catégorie que les politiciens estampillés classiques. Avec éthique et sens du devoir, Mamadou Gningue poursuit son ascension politique sans fixation mais aussi sans limite surtout lorsqu’il s’agit de l’intérêt des populations. Zoom sur un DG pas comme les autres…
Pour cette année 2106 qui s’achève, les profils qui ont émergé de l’actualité ne reflètent pas toujours leur niveau d’implication dans ce Sénégal qui émerge depuis l’arrivée du nouveau régime en 2012. En dehors des célébrités et stars qui occupent les devants de l’actualité, d’autres sénégalais s’activent, dans l’ombre, pour poser les jalons de l’émergence tant chantée par nos dirigeants. Dans ce lot de personnalités qui font bouger le Sénégal sans tambours ni trompettes, un citoyen authentique, intellectuel avisé, homme politique d’un genre nouveau, bienfaiteur social et pilote d’entreprise qui s’impose pour son cursus flatteur mais aussi la portée des actes qu’il pose dans un domaine qu’il maitrise bien, et pour lequel nous avons choisi de primer un symbole, voire une icône nationale. Mamadou Gning s’est révélé un pion essentiel dans le domaine de la formation et le DG d’ITECOM, homme du sérail, récolte ainsi les fruits d’un engagement sans faille pour le rayonnement de l’enseignement supérieur au Sénégal.

Un manager engagé pour le rayonnement de l’enseignement supérieur
Professeur de mathématiques avec 25 ans d’expérience dans le public, Mamadou Gning est chercheur à l’Université Blaise Pascal de Clermont Ferrand. Propulsé à la présidence de la conférence des établissements privés du Sénégal, il bénéficie de la confiance de ses pairs et siège au commissariat chargé de la qualité au CAMES. L’ancien directeur de la filière universitaire de l’ITECOM dont il est membre fondateur et actionnaire, hérite de la direction générale de l’Institut en 2010 après avoir tracé les lignes directives du projet de formation. Son expertise avérée le propulsera dans le cercle restreint des cadres choisis par l’Etat pour proposer les réformes universitaires en cours. Décoré à l’ordre national du mérite, pour ses états de service, il a récemment célébré les 15 années d’existence de l’Institut avec des performances inégalées dans le secteur, qui placent ITECOM dans le peloton de tête des instituts performants. Cette régularité dans les résultats est le fruit d’un effort conjugué entre un corps professoral outillé et la vision éclairée d’un manager moderne et totalement engagé pour la formation qualifiante. C’est cette marque de succès qui servira de levier à l’expansion du groupe qui compte désormais plusieurs filiales dans l’intérieur du pays. C’est aussi cette dimension innovante qui légitime le projet capital de création d’une université privée des sciences et technologies, une ambition forte qui cadre avec la vision professionnelle de la formation et qui servira, dans 10 ans, de référence dans le secteur. Déjà, l’Institut avec 3000 étudiants de nationalités différentes, offre des possibilités avantageuses aux étudiants qui en plus de la Licence et du Doctorat, peuvent suivre les mêmes enseignements que ceux livrés dans les universités européennes du fait d’une politique de partenariat axée sur l’excellence. Laboratoire de formation de plusieurs universités publiques dont des professeurs certifiés sont accrédités pour dispenser des modules aux étudiants, ITECOM garde le cap de l’émergence porté par la vision éclairée de Mamadou Gningue.

Un modèle social thiessois aux nobles ambitions

En dehors des salles de cours, le natif de la capitale du rail, monogame de son état, développe une fibre régionaliste qui le propulse dans le train des thiessois qui font la fierté de leur ville. Le président du mouvement « Alliance pour un Sénégal prospère » s’est imposé grâce à une adhésion naturelle des populations, et son investissement pour la localité focalise plus de 100 groupements de femmes, financés et outillés pour une autogestion des intérêts de leurs membres. Mamadou Gningue qui pense servir sa ville tant qu’il peut ne cracherai pas sur la mairie et estime que c’est la station idéale pour impulser le développement à la base. Novice en politique et jaloux de son indépendance intellectuelle, il a décidé de descendre dans le pré avec une rupture totale dans la pratique politique. Coordinateur départemental du Model à Thies, il explique son compagnonnage avec Ibrahima Sall comme l’adhésion à une éthique politique, une volonté de faire valoir ses idées et convictions aux antipodes des pratiques classiques qui dévalorisent les politiciens adeptes des querelles de clochers. Dans la capitale du rail où il revendique son authenticité comme il explique, avec force arguments, l’originalité de sa démarche, depuis sa rentrée politique, les populations, même apolitiques, voient en lui ce dirigeant visionnaire au profil flatteur capable de relever les défis de développement. C’est parce que sur le terrain, le professeur émérite n’a pas attendu pour mettre la main à la patte. Détenteur de plusieurs hectares de terre, l’intellectuel a aussi compris l’importance de l’agriculture dans la mise à niveau du pays. C’est pourquoi, un pied dans les périmètres de production, il use son expertise en qualité de manager mais puise toute l’énergie de l’entreprenariat dans son option résolue de poser des actes concrets et salvateurs. S’il a toujours le reflexe formateur et l’amour des sciences, c’est aussi un Sénégalais bon teint qui croit en lui et qui ne cesse de prouver son expertise dans plusieurs domaines. C’est cet homme, effacé et l’air timide, qui nous a convaincu sur son profil, ses actes et l’enjeu des combats qu’il mène. Nous lui décernons la palme de l’excellence 2016 avec plein de souhaits pour la réussite de ses entreprises.

Leave a Reply